Régie publicitaire

La régie publicitaire est une profession qui souffre souvent d’un déficit d’image du aux trop nombreuses sociétés peu éthiques. Le chant des sirènes du fort taux de commission cache trop souvent un service aléatoire.

Philippe Birman, Président du groupe CMP, nous apporte ses conseils.

 

Comment choisir son agence pour la régie publicitaire ?

Avant tout, il faut bien comprendre que l’attaché commercial à une relation de proximité avec les acteurs économiques locaux et qu’à travers sa démarche de prospection il devient le porte drapeau de la mairie. Il est donc primordial de confier cette mission à des gens compétents et de confiance. Le contraire pourrait avoir des effets très négatifs sur le tissu économique local.

L’agence doit avoir un code éthique, pour contrer certaines pratiques douteuses observées sur le terrain :

  • Elle doit avoir pignon sur rue et jouir d’une bonne réputation auprès de ses clients.
  • Elle doit assurer une politique de reporting régulier des commandes.
  • Elle doit s’engager à ne pas encaisser les règlements publicitaires avant la parution.
  • Elle doit appliquer des tarifs transparents dans le strict respect de la loi Sapin.
  • Elle doit respecter les acteurs économiques.
  • Elle doit garantir l’intégrité des contenus publicitaires en vertu des dispositions de la loi sur la liberté de la presse et s’interdire toute publicité à caractère politique, religieux, philosophique ou contraire aux bonnes mœurs.
  • Elle doit disposer de personnel compétent et motivé.
  • Elle doit être respectueuse de l’environnement.

Quel conseil pourriez-vous donner à un maire qui souhaite choisir son agence ?

Tout simplement qu’il se déplace dans l’agence pour rencontrer les personnes qui travailleront pour lui et qui auront la lourde responsabilité de véhiculer son image auprès de ses plus influents électeurs.